Poses / Applications

La réalisation d’une chape fluide nécessite le respect d’un certain nombre d’étapes pour obtenir un résultat de qualité. Vous trouvez ici la description des principales étapes respectées par nos équipes. Le choix des matériaux utilisés, qui est une étape importante dans la réalisation de votre chape, ne figure pas dans le descriptif de ces étapes. Les équipes Chapanhy attachent une grande importance à la sélection de ces matériaux, en collaborant étroitement avec les fabricants les plus spécialisés. Nous sélectionnerons leur composition en fonction de vos critères d’isolation acoustique, phonique, thermique … et en fonction des finitions souhaitées

ETAPES DE PRINCIPE DE LA RÉALISATION D’UNE CHAPE FLUIDE

Étape 1 / Prise de mesure au laser

Avant toute intervention l’équipe Chapanhy définit avec le maître d’ouvrage le niveau définitif du sol fini avec le revêtement retenu : béton ciré, parquet, carrelage…
Une prise de mesure est réalisée dans la pièce concernée à l’aide d’un équipement laser spécifique à tête pendulaire ou rotatif qui permettra d’établir les mesures d’une planéité parfaite du sol.

Étape 2 / Préparation du sol

En fonction du sol existant dans la pièce, des réseaux et gaines à enfouir, de la présence d’un éventuel chauffage par le sol, d’éventuels niveaux à rattraper pour obtenir une bonne planéité du sol, la réalisation d’une sous-chape, ou chape de ravoirage, peut être nécessaire. Une attention particulière est portée par les équipes Chapanhy à cette étape
sur la bonne fixation des réseaux enfouis et le respect des réseaux de chauffage notamment mis en place. Les spécifications techniques des produits utilisés définissent une épaisseur nécessaire de 3cm minimum de matière au-dessus des réseaux.
Un revêtement de sol ne peut en aucun cas être posé directement sur cette sous-chape, trop pauvre en liant. Des chapes allégées permettent de faire varier la masse volumique de 180 kg/m3 à 1500kg/m3, ce qui permet un gain de poids qui peut aller jusqu’à 80% du poids d’une chape traditionnelle.

En rénovation notamment, l’utilisation d’une technique par projection de mousse polyuréthane peut se substituer sous certains conditions à cette étape de chape de ravoirage.

 

coulage-chape

Étape 3 / Étanchéité et isolation

A cette étape, les équipes Chapanhy posent les éléments d’isolation selon ce qui a été retenu dans le projet, et un polyane qui va permettre de séparer le sol de la chape fluide définitive. Une bande étanche est posée en périphérie.

 

preparation-sol

Étape 4 / Réalisation de la chape fluide

Le réglage des repères est réalisé à l’aide d’un laser. En utilisant une pompe adaptée, les équipes Chapanhy vont amener dans un état fluide la matière de la chape. La pièce est démarrée par le point le plus éloigné.

??????????  chape-fluide (3)  coulage 2

Étape 5 / Opérations de débullage

De façon à ce que la chape réalisée soit d’une finition parfaite, homogène et exploitable pour les étapes de finition qui suivront, les équipes Chapanhy réalisent au fur et à mesure un débullage de la chape de façon à enlever toute bulle d’air présente dans la chape finale.

chape-debullee-e1449850104159

Étape 6 / Opérations de finition

Il est procédé aux étapes de finition selon ce qui a été défini dans le projet client : finition de la chape pour réaliser un plan à parqueter ou à carreler, polissage de la chape pour mise en œuvre d’une cire pour réaliser un béton ciré.

Polissage de la chape

Réalisation d’une résine

Finition béton ciré avec un grand choix de coloris