Comprendre les techniques

Vous trouvez ici les principes des différentes techniques que nous mettons en œuvre. Elles nécessitent bien sûr une adaptation à chaque chantier et à chaque contexte de réalisation. Cette rubrique vous permet de mieux comprendre nos réalisations pour partager ensemble sur votre projet.

NOS RÉALISATIONS DE CHAPES

Chape de ravoirage

Le ravoirage est réalisé sur le support premier (support en maçonnerie tel qu’une dalle en béton par exemple). Il est destiné à obtenir un niveau donné avant la réalisation de la chape définitive et permet s’il y a lieu de recouvrir des gaines techniques, tuyaux et fourreaux. La chape dite de ravoirage est obligatoirement recouverte d’une chape pour permettre la pose d’un revêtement. La chape de ravoirage sera en général totalement accessible 48h après son coulage.
Les gaines techniques doivent être bien fixées pour éviter d’apparaître en surface en phase de séchage de la chape.

Voir les étapes de réalisation d’une chape fluide

Chape acoustique

Une chape acoustique peut être réalisée à la suite d’une chape de ravoirage. Des bandes de protection dites bandes de rive en matériau résilient d’épaisseur minimale de 5 mm seront disposées par nos équipes autour de tous les poteaux ou fourreaux de canalisations, ainsi qu’à la périphérie de l’ouvrage. Nous plaçons des bandes périphériques de 8 mm d’épaisseur environ si l’ouvrage possède des surfaces non fractionnées supérieures à 300m², ou des longueurs non fractionnées supérieures à 25 mètres. Nous définissons l’épaisseur et la nature des bandes périphériques en tenant compte du résultat acoustique que vous désirez et des caractéristiques des matériaux existants. La chape réalisée sera en général accessible 48h après son application mais ne devra pas supporter une mise en charge totale avant 7 jours.
Voir les étapes de réalisation d’une chape fluide

Chape traditionnelle

Ce type de chape permet de réaliser ce que l’on appelle la pose de carrelage de type « scellée ». C’est-à-dire que la chape, dite adhérente, est réalisée directement en même temps que la pose du carrelage. Cette technique exige que soit réalisée au préalable une chape de ravoirage ou qu’il n’y ait aucune fissure du support existant.

 

Chape anhydrite ou chape fluide

La chape fluide, ou dite anhydrite, est une chape qui est réalisée sur un support polyane complété éventuellement d’un isolant et de bandes périphériques. Elle est de ce fait indépendante du support de sol existant. Cette chape présente de nombreux avantages comme la facilité de sa mise en œuvre, la qualité de son résultat pour bénéficier de plan à carreler ou à parqueter d’excellente qualité, sa durabilité, son faible retrait et sa durabilité. Le mortier utilisé est plus chargé en eau. Ceci permet la pose à l’aide d’une pompe. Il est conseillé d’attendre 3 à 6 semaines avant de poser son revêtement. Il sera important de laisser une bonne ventilation du local sans courants d’air après sa réalisation. Cette chape de très belle qualité de finition peut permettre la pose d’un revêtement mais également l’application d’une cire ou d’une résine. Nos équipes peuvent vous proposer toute une gamme de finitions pour personnaliser votre décor.

+ de détails
Voir les étapes de réalisation d’une chape fluide

Chape fluide ciment

Ce type de chape, réalisé à bas de ciment, a l’avantage de permettre une pose de votre revêtement dans des délais plus courts que la chape anhydrite, à savoir sous 2 à 4 semaines. Par contre elle génère un retrait plus important que la chape anhydrite et ainsi nécessite la pose de joints de dilatation tous les 40 à 60m² couverts et aux passages de portes. Elle est particulièrement adaptée en cas de zone inondable du fait de sa bonne résistance à l’eau.

+ de détails
Voir les étapes de réalisation d’une chape fluide

NOS RÉALISATIONS EN BÉTON CIRÉ

CHAPANHY vous propose différentes finitions dont vous trouvez un descriptif non exhaustif ci-dessous. N’hésitez pas à nous consulter sur vos projets pour étudier avec vous, à partir d’échantillons notamment, l’aspect de finition qui vous conviendra le mieux.

Bétons cirés

Avant d’appliquer le béton ciré, nous préparons le support à l’aide d’un rouleau avec du primaire d’adhérence puis nous laissons sécher. Ensuite, nous appliquons le béton ciré régulièrement sur l’ensemble de la surface désirée, sans interruption. Nous laissons par la suite sécher la première couche entre 4 et 6h. Nous appliquons la seconde couche avec la même méthode. Une lisseuse nous permet de faire pénétrer la matière dans la première couche de façon à affiner le grain. Puis, lorsque la matière est sèche, nous pouvons créer des effets en ferrant la matière grâce à la lisseuse. La seconde couche sera prête 48h après la fin de l’application. Pour les finitions, nous ponçons le résultat et nous appliquons un bouche pores imperméabilisant. Nous pouvons également appliquer un vernis ou une résine selon vos goûts et envies.

Nous utilisons une méthode similaire pour le béton lissé.

+ de détails